La Solana

La meilleure chasse traditionnelle de Ciudad Real

Petit gibier

Spécialité: la perdrix rouge

Battues professionnelles

Avec tous les services nécessaires

La perdrix rouge

Peu de chasses comme celle de la perdrix, peuvent faire profiter au...

...

L’art de la battue « ojeo »

Dans Castilla-La Manche, parmi toutes ses possibilités de petit gibier, il faut...

...

Propriété La Marina

C'est notre principal «centre d'opérations». La propriété La Marina dispose de 5000...

...

Modalités de chasse et périodes

Pour pouvoir profiter de la chasse, il est obligatoire de respecter les...

...

La chasse dans La Manche

Castilla-La Manche peut se vanter de beaucoup de choses, et l’une d’elles est qu’elle dispose de vastes zones de terrain où pratiquer la chasse. Cette activité a de nombreux aspects, s’adaptant aux goûts et aux saisons des chasseurs. L’activité cynégétique est d’une grande importance dans Castilla-La Manche, ne se limitant pas à la simple nature sportive ou de loisir, mais elle génère également une activité commerciale et a une énorme influence sur la socio-économie de cette région.

Selon les données de l’administration, l’activité de la chasse génère plus de 6 500 emplois fixes dans les postes de travail directs, l’élevage et l’utilisation d’espèces de chasse, avec environ 1 700 000 salaires par an. Le chiffre d’affaires annuel, selon des calculs approximatifs, s’approche de 600 millions d’euros.

Source: DG Política Forestal y Espacios Natureles, Junta de Castilla- La Mancha

Accueil

La Solana est une commune espagnole de la province de Ciudad Real, dans la communauté autonome de Castilla-La Manche. Elle a une superficie de 134,18 km² avec une population de 15792 habitants et une densité de 117,69 habitants/km² et limite avec les villes de San Carlos del Valle, Membrilla, Manzanares et Alhambra, toutes dans la province de Ciudad Real.

Situation et données

 

Quant au petit gibier, en tant que mammifères, nous trouvons le lapin, le lièvre et le renard. Chez les oiseaux non migrateurs, il y aurait la corneille noire, le faisan, le pigeon biset, la perdrix rouge, la pie bavarde et la grive draine. Quant aux oiseaux migrateurs non aquatiques, nous pourrions chasser le vanneau, la bécasse, la caille, l’etourneau sansonnet, le pigeon ramier, le pigeon colombin, la tourterelle, la grive mauvis, la grive musicienne et la grive litorne. Enfin, les oiseaux migrateurs aquatiques sont le canard colvert, la foulque macroule, le canard souchet, l’oie cendrée, le canard chipeau et la sarcelle d’hiver.

Regardez notre vidéo promotionnelle:

Si continúa utilizando este sitio acepta el uso de cookies. Más información.

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerle la mejor experiencia de navegación posible. Si sigue utilizando esta web sin cambiar sus ajustes de cookies o hace clic en "Aceptar" estará dando su consentimiento a esto.

Cerrar